CULTURE, EVENT
Leave a comment

ENTRE PHOTOGRAPHIE ET PERFORMANCE // LA PUISSANTE EXPOSITION DE GAO BO À LA MEP.

Jusqu’au 9 avril, l’artiste chinois Gao Bo expose son travail engagé et définitivement magnifique à la Maison Européenne de la Photo.

L’exposition « Offrandes » regroupe les dons de l’artiste en plusieurs entités : Le Tibet et son peuple, des condamnés à mort et sa mère décédée. Il dédie son oeuvre à des gens ou des peuples disparus ou en voie de disparition. (Rappelons que le Tibet est sous domination chinoise depuis 1950).

Né en 1964, Gao Bo vit et travaille à Pékin. A la fin de ses études aux Beaux Arts, il effectue en 1985 son premier voyage au Tibet ; il en ramènera une première série de photos en noir & blanc empruntes de la vie quotidienne et spirituelle des tibétains.

Plusieurs voyages suivront. Sur ses photos saisissantes, il ajoute des écritures inédites, une espèce de langage inventé qui deviendra sa signature. Mais après l’encre, il va plus loin dans l’offrande, jusqu’à écrire avec son propre sang.

De la cour de la MEP où sont entreposées 1000 pierres arborant chacune un portrait de tibétain au 3ème étage, où l’artiste bouscule les codes de la Maison Européenne, son processus de création varie au grès de ses pulsions. Cette exposition mélange photos, vidéos, installations, allant jusqu’à éclabousser les murs de giclées de peinture noire.

Entre photographie et performance, le travail de Gao Bo est touchant, puissant et terriblement nécessaire.
MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTO
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *