CULTURE
Leave a comment

EXPO // SOULÈVEMENTS AU JEU DE PAUME

« Ce qui nous soulève ? Ce sont des forces : psychiques, corporelles, sociales. Par elles nous transformons l’immobilité en mouvement, l’accablement en énergie, la soumission en révolte, le renoncement en joie expansive. Les soulèvements adviennent comme des gestes : les bras se lèvent, les cœurs battent plus fort, les corps se déplient, les bouches se délient. »

Voici les lignes introductives de Georges Didi-Huberman, commissaire d’exposition de cet événement au Jeu de Paume.

Invitation essentielle adressée à chaque spectateur à ne pas se laisser figer.

En passant par la question du mouvement, du désir, de la pensée, de la résistance, des paroles et des actes, des répressions et des révolutions, « Soulèvements » nous inscrit dans l’Histoire.
Celle de tous ceux qui ont fait de leur vie un mouvement, ceux qui se lèvent, dansent, parlent, crient, pensent, combattent, murmurent, résistent, meurent, désirent, sans cesse et partout.

Ouvrant des routes que d’autres obstruent comme ils obstruent les hommes en les clouant aux sols et au silence.
Et sans cesse, le silence se reperce d’un désir plus fort que le néant.

Contre ceux dont les cellules, incapables jamais d’avoir même rêvé se soulever, ne pourront qu’écraser l’humanité à coups de désastres symboliques et réels.
Le soulèvement devient « Soulèvements » et remet sa gigantesque force en œuvre pour libérer la grâce du mouvement, la vibration de la liberté et la profondeur de l’humanité.

Exposition jusqu’au 17 janvier 2017
JEU DE PAUME
1 Place de la Concorde 75008 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *