PORTRAITS
comment 1

IMAGES SENSIBLES // UN COLLECTIF DE PHOTOGRAPHES SENSIBLES

Caterina Suzzi, Charlotte Bresson et Emmanuelle Foussat se sont rencontrées alors qu’elles travaillaient comme assistante photo au studio « Le petit oiseau va sortir »à Paris. De verres de fin de journée en discussions boulot elles ont décidé de monter leur collectif : IMAGES SENSIBLES.
Au départ afin de monter des expositions ensemble et puis de plus en plus elles travaillent sur les même projets.
Un travail à 6 mains et 6 yeux pour un résultat sensible et talentueux.

Les filles

Le hasard a fait que j’en rencontre une, Charlotte, puis une autre, Caterina et enfin Emma. Leur complicité m’a plu, leur travail aussi.
Nous avons fait l’interview aux Chouettes un matin calme, très vite leurs rires ont rempli l’endroit et je me suis dit que ce genre de rencontres était vraiment chouette.

Charlotte a d’abord fait des études de droit puis de criminologie (yeah) pour ensuite faire un BTS de photo. Caterina a suivi un double cursus Lettres/Arts à l’université de Milan et Emmanuelle sort d’Icart Photo, école aussi fréquenté par Louve Delfieu qu’on adore.

Elles se répartissent le travail en fonction de leurs disponiblités et malgré leurs vies familiales bien remplie (enfants, maris, amoureux et la maman D’Emma …) elles arrivent à monter de jolis projets sans trop d’acroc. Ici le travail et le plaisir font bon ménage, ces filles n’ont peur de rien, ni des préjugés, ni d’échouer. Elles bossent, rient, vivent à leur rythme.

RENCONTRE

C’est quoi votre meilleur souvenir ? (Cette réponse fut donner à 3 voix, ensemble et dans la bonne humeur)
C’était le jour de mon anniversaire, on était en repérage à la campagne. On a eu faim, alors on s’est arrêter manger dans un espèce de bar-restaurant du village. Comme souvent dans ces villages, la seule rue est en fait la nationale qui traverse le village. On mangeait donc des frites en terrasse avec des camions qui passaient devant nous et là le cuistot du resto sort, il avait le tablier dégueulasse, le cheveux gras et surtout il avait à la main un pigeon qu’il était en train de caresser … Et il nous dit : « Alors elles sont bonnes les frites  » tout en dorlottant son pigeon. Bien sur on a été malade mais on a surtout beaucoup ri. Joyeux anniversaire Charlotte !

Quel serait votre film ?
CH : Faces de Kassavetes
CA : Toute la filmographie d’Antonioni.
EM : Pareil !

Quel serait votre chanson ?
CH : Everybody talkin d’Harry Nilson
CA : Happiness is a warm gun des Beatles
EM :

Quel serait votre lieu ?
CH : Le Mazet à Nimes chez ma tante, c’est le paradis sur terre.
CA : Le jardin de ma maison à Bologne, là où je suis née.
EM : Le rayon bricolage au BHV !

Une drogue ?
CH : Le champagne
CA : La weed
EM :Mon mec
( je voudrais juste noter que cette réponse a fusé contrairement aux autres )

Une devise ?
CH :On ne lâche rien.
CA :Girl power !
EM: Ouais on lâchera rien.

Plutôt optimiste ou pessimiste ?
CH :Plutôt optimiste mais ça dépend des fois …
CA : Fifty/ fifty. Vraiment.
EM : Je soigne mon pessimisme.

Votre position ?
CH : Assise devant mon ordi ou derrière un boitier.
CA : La position allongée après la séance.
EM : Moi aussi des positions de yoga.

Le site du collectif : http://www.imagesensibles.com/

Le collectif Images Sensibles sera Les 18 & 19 avril à La fête de la tulipe de Saint Denis. Dans le cadre de leur projet coeur de ville elles photographieront les habitants de cette ville. Une exposition de rue aura lieu prochainement avec les portraits pris lors de cette manifestaion.
http://ville-saint-denis.fr/jcms/jcms/sd_17495/la-fete-des-tulipes

Emmanuelle Foussat exposera pendant le mois de la photo à Londres à la galerie Balthazarart.
www.balthazart.uk

1 Comment

  1. La qualité des clichés est surprenante Et vous amène à ouvrir votre esprit que dire merci …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *