LITTÉRATURE
Leave a comment

LA LITTERATURE DE COLIN // DANS LES POLARS DE CRAIG JOHNSON

On peut tomber amoureux d’un sheriff, de son adjointe ou d’un ours

Les grands espaces résonnent des chants indiens mais aussi de la brutalité du monde

Le silence est parfois très bavard pour qui sait prendre le temps de l’écoute

L’humanité n’est pas un mot creux mais certains humains le sont

On tombe amoureux d’un ours, d’une avocate ou d’un Basque

Et on en redemande

Titres, aux éditions Gallmeister, en poche dans la collection Totem ou Points policiers

Little bird
Le camp des morts
L’indien blanc
Enfants de poussières
Dark horse
Molosses
Tous les démons sont ici

Excellente traduction de Sophie Aslanides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *