CULTURE, EVENT, PORTRAITS
Leave a comment

NOUS AVONS RENCONTRÉ LA TALENTUEUSE ET ENGAGÉE HOLLY FALCONER

Dans le cadre du OFF du mois de la Photo du Grand Paris, nous avons fait un Skype avec Holly Falconer afin d’en savoir plus sur elle et son travail.

Photographe basée à Londres, elle a étudié le journalisme & la littérature. Très rapidement, elle a travaillé comme journaliste et a commissionné des photos. Privilégiant les projets sur le long terme, elle a décidé d’explorer les limites de l’identité dans la photographie car c’est un des meilleurs moyens de promouvoir des voix et des identités diverses. Elle estime que la photo et les documentaires portant sur l’identité peuvent être stéréotypés et elle veut justement, à travers son travail, montrer les différences.

Parade

Holly a découvert sa sexualité très jeune mais elle n’a fait son coming out qu’en arrivant à Londres, capitale anglaise connue pour son rythme intense.
Concernant l’acceptation des personnes différentes à Londres, elle considère qu’il y a déjà eu de nombreuses avancées mais beaucoup de choses doivent encore être faites. Etant donné qu’une même personne peut avoir des identités multiples, elle estime que les nombreux débats actuels ainsi que les questions soulevées sur l’identité font que les dernières années ont été un moment favorable pour assumer sa sexualité.

Neston

Pour Holly, Londres est un bon endroit pour explorer et assumer sa sexualité. Avec toute la culture présente, la vie nocturne intense, il est facile de nouer des contacts et de trouver sa place à Londres. Ville avec un fort sentiment de liberté, indépendamment de ce qui se passe en ce moment au niveau politique et des problèmes de racisme et d’homophobie.

Quand on lui demande ce qu’elle pense de Paris, elle avoue sans détours qu’elle ne s’y est pas rendue autant qu’elle le voudrait mais que la scène photographique est de bonne qualité avec des événements comme Paris Photo, le mois de la photo du grand Paris etc et qu’elle a entendu parler de très chouettes galeries.

Dans le cadre du OFF du mois de la Photo du grand paris, elle sera présente tout le premier week-end d’avril dans la rue Androuet et une partie de la rue des Trois Frères (privatisées pour l’occasion) afin de montrer pour la première fois en France la preview de son projet Parade mené sur trois ans. A travers ce projet, Holly veut montrer les luttes des femmes britanniques en faveur d’une société plus égalitaire. Ce week-end d’inauguration sera également ponctué d’animations et il y aura entre autre une tombola pour tenter de remporter des portraits en studio et des animations photo pour enfants.

Holly Falconer sur les réseaux sociaux : TwitterInstagramsite internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *