CULTURE, EVENT
Leave a comment

« PRÉSUMÉES COUPABLES » // L’EXPOSITION QUI RETRACE LES PROCÈS FAITS AUX FEMMES

Jusqu’au 27 mars 2017, le musée des Archives Nationales accueille l’exposition « Présumées Coupables ».

Louise Michel

Du Moyen Âge à la Seconde Guerre Mondiale, cette exposition revient sur six siècles de femmes jugées. Plus de 320 procès verbaux sont représentés, des anonymes, mais aussi des femmes qui resteront célèbres : de Jeanne d’Arc à Violette Nozière en passant par Marie Antoinette.

le proces-de-violette-noziere-a-paris-en-1935

Si les femmes représentent de 5% à 10% de la population pénale (ce qui n’a pas réellement évolué depuis le Moyen Âge), il existe des catégories pénales exclusivement féminines où ces dernières sont jugées pour leurs crimes mais aussi sur leurs activités sexuelles ou leur mode de vie décadent. Certaines de ces confessions furent même obtenues sous la torture ou la menace.

L’exposition, plutôt bien faite, les réunit en 5 grands groupes de « mauvaises femmes » : la sorcière, que l’on a longtemps traquée, notamment en Europe au cours des XVIe et XVIIe siècles; l’empoisonneuse, considérée à l’époque comme l’incarnation du mal au féminin; l’infanticide, très populaire entre le XVIe siècle et les dernières décennies du XIXe; l’incendiaire de la Commune de Paris, également connue sous le nom de la “pétroleuse” ; et enfin la traîtresse, incarnée par la tondue de la Seconde Guerre Mondiale.

femmes-tondues-a-la-liberation

À l’aide de retranscriptions, de témoignages, extraits de film, photographies ou articles de journaux, nous plongeons au coeur d’un système judiciaire patriarcal. Cela nous permet de découvrir une exposition où les femmes sont jugées pour leurs crimes mais aussi parce qu’elles sont : femmes, libres parfois, différentes souvent, déviantes, trop instruites ou au contraire sous-éduquées.

berthe-v-fichee-pour-infanticide-archives-departementales-de-loire-atlantique

Dans tous les cas, c’est un évènement à ne pas rater.

Archives nationales – Hôtel de Soubise
60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
Métro Hôtel de Ville, Saint-Paul et Rambuteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *