PORTRAITS
Leave a comment

RENCONTRE AVEC JUILEN LACHAUSSEE // LE PHOTOGRAPHE DES GENS STYLES

Nous avons rencontré Julien par un joli dimanche ensoleillé. Nous étions à son vernissage jeudi dernier et on a adoré ses photos, du coup, il a accepté de nous accorder quelques minutes le dimanche suivant dans la galerie l’Imprimerie.

Son travail est frontal, des gens tatoués, des portraits en noir&blanc. Brut, franc.

Mais il a aussi travaillé avec les magazines Inked, Shoesup ou encore les Inrockuptibles.

Photo Julien Lachaussée

Quel est ton vrai nom ?

Julien

Quel est ton métier ?

Photographe, je fais de la photo depuis 15 ans, j’ai été assistant photographe (ndlr de Jan Walters) pendant 5 ans.

As-tu exercé d’autres métiers ?

Avant de me plonger dans la photo, je faisais du skate. Je n’allais pas en cours, je faisais du skate et j’étais sponsorisé par une marque. C’était pas vraiment un métier mais mon lifestyle de l’époque.

Est ce que tu as toujours eu envie de photographier des gens tatoués ou alors c’est venu à toi ?

Quand j’ai commencé la photo, j’aimais faire des natures mortes parce que j’étais timide donc incapable de mettre les gens à l’aise pour faire de bons portraits. Après, j’ai commencé à photographier mes potes qui étaient souvent tatoués. De fil en aiguille on m’a présenté d’autres personnes…Voilà comment j’ai commencé.

Est-ce que t’as une technique pour aborder les gens que tu as envie de photographier ?

Au début, je photographiais les gens que je connaissais, mais pour le travail qui est exposé à la Galerie en ce moment, ce sont des personnalités, donc j’ai fait jouer mon réseau pour les contacter et leur présenter mon travail.

Tu fais de la photo de mode aussi ?

J’en ai fait, mais ça m’est toujours tombé dessus un peu par hasard. Par exemple je cherchais depuis longtemps à contacter Phil Anselmo, l’ancien chanteur de Pantera et là, Inked m’appelle pour me proposer de faire un sujet sur lui. Donc là j’étais ravi.

Ton plus mauvais souvenir ?

J’en ai pas vraiment… Je suis déçu quand je n’arrive pas à entrer en contact avec les gens mais ça dépend du timing de tout le monde, de leurs envies …

Et ton meilleur souvenir ?

J’en ai plein, là j’ai pu photographier des gens que je rêvais de shooter, donc ca me fait plaisir.

Comme ?

Jacoby Shaddix de Papa Roach, Josh Homme des Queens of the Stone Age, Chuck D. de Public Enemy ou encore James Goldstein le milliardaire américain. Ce sont des gens qui ont un univers fort, des supers looks, je savais que ça ne pouvait que marcher visuellement.

Tu as fait la couverture de Inked avec Marc Jacob, comment ça s’est passé ?

Ils m’ont contacté pour faire leur couverture, j’ai eu la possibilité par une connaissance commune, de rencontrer Marc Jacobs. Nous nous sommes vus, le shoot s’est très bien passé. C’est vraiment quelqu’un de très cool, très disponible. C’est un très bon souvenir.

Tu as une devise ?

Euh … Manger bien, s’amuser, rester cool.

Marc Jacob par Julien Lachaussée

Julien Lachaussée expose à l’Imprimerie au 16 rue Merri à Paris du 14 février au 9 mars.
Il expose au salon du tatouage le 7, 8 et 9 Mars à la grande halle de la Villette.
Et exposera lors du salon de la photo de Mulhouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *