CULTURE
Leave a comment

CINE // « MR GAGA, SUR LES PAS D’OHAD NAHARIN » DE TOMER HEYMANN

J’ai eu l’occasion de voir deux spectacles d’Ohad Naharin (Naharin’s Virus et Decadance Paris) en décembre 2014 à Chaillot, et j’avais été frappée par le style de mouvement singulier de ses danseurs. Ce que Naharin appelle « le style Gaga », un langage corporel unique qu’il a lui-même inventé, avec son vocabulaire propre, et qui détruit toutes les conventions de danse moderne et contemporaine.

Sorti en salles depuis le 1er juin, Mr Gaga… dresse donc le portrait à multiples facettes de Naharin, aujourd’hui l’un des plus grands chorégraphes contemporains et directeur de la Batsheva Dance Company, mais qui a été dans sa jeunesse un danseur autodidacte qui a commencé à danser professionnellement sur le tard, qui n’a pu se satisfaire des enseignements de Martha Graham ou Maurice Béjart et a préféré construire son propre style chorégraphique.

Le documentaire interpose aussi des extraits de ses créations récentes et d’images d’archives (extraits de films familiaux, auditions, cours, répétitions, archives de ses premiers spectacles). Et c’est passionnant. On comprend vite quelles ont été les influences créatrices de Naharin (le kibboutz, la Guerre du Kippour, le déracinement, son attachement à Israël mais aussi la politique du pays, qu’il n’a eu de cesse de critiquer), mais une part de mystère persiste quant à son « génie créateur ». Et surtout le film n’est jamais dans l’adoration de son sujet : Naharin, qui a accepté pour la première fois d’être filmé, est certes talentueux, mais on le voit aussi froid, dur, voire colérique quand le problème de la communication se pose lorsqu’il s’agit de transposer ses idées créatrices dans la réalité, lors de répétitions.

Un documentaire fascinant, à aller voir absolument pour découvrir l’œuvre et la personnalité de Naharin, et pour tous les amateurs de danse.

Naharin sera à Chaillot en juin 2017 pour sa dernière création, intitulée Last Work.

Manouchaq

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *