FASHION, PORTRAITS
comment 1

FASHION // RENCONTRE AVEC LEA, LA CRÉATRICE DE PETITJEAN PARIS

Regard de biche et voix de velours… ne vous y trompez-pas : Léa Petitjean a du chien et sait où elle va. En créant Petitjean Paris, maison spécialisée dans la soie.

Rencontre avec celle qui entend inventer un vestiaire professionnel à la féminité assumée… mais surtout différente.

Lea Petitjean créatrice de la marque Petitjean Paris  Photo : Stéphanie Pfeiffer

Lea Petitjean créatrice de la marque Petitjean Paris
Photo : Stéphanie Pfeiffer

Léa.
Tout commence dans le Jura : mon père est géologue et souvent, il ramène des pierres semi-précieuses de ses chantiers… qui tombent dans mes mains. Je taille des chevaux en bois incrustés de quartz.
Une école de commerce plus tard, Léa reprend contact avec les pierres lors d’un apprentissage dans une grande maison de joaillerie. Elle y découvre le haut artisanat français, univers qui la fascine :
Je me suis rendue compte à quel point ça m’émouvait d’imaginer le nombre d’ heures passées sur une pièce. L ’artisanat Français est porteur de beaucoup de valeur.Le concevoir, le faire et le transmettre forment des cycles au sein desquels le temps a toute sa place.

C’est en stage en Suède que Léa réalise que la mode des créateurs aussi a son univers :
Avant j’achetais un vêtement parce que j’en aimais la coupe, l’imprimé…là bas j’ai découvert que derrière chaque collection et chaque maison il y avait une personne un univers,un message, une histoire.

Photo : Petitjean Paris

Photo : Petitjean Paris

Sa collection .
Il y a une féminité qui existe en dehors des petits noeuds et du rose.
Le jour de l’interview je porte une robe rose et un noeud…tout d’un coup j’ai envie de me cacher sous la table.
Au cours de mes années à l’ESSEC j’ai été interpellée par le machisme latent présent dans plusieurs entreprises et dans l’école. J’ai donc décicé de montrer que la féminité synonyme de douceur a sa place dans l’entreprise, celle qui n’a pas besoin de taper du poing sur la table pour imposer ses décisions.

Léa détourne les codes du vestiaire masculin : col travaillé, boutonnière personnalisée… Le résultat : une sobriété qui sort de l’ordinaire. Ne lui demandez pas “c’est quoi la différence avec n’importe quelle autre marque?”, plongez plutôt dans son univers, vous verrez, la réponse tombe sous le sens.

Son site, son Facebook

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *