CULTURE, EVENT
Leave a comment

HASSAN HAJJAJ OU LA RENCONTRE DE L’OCCIDENT AVEC LE MAROC

Si vous traînez dans les beaux quartiers cet été ou bronzez au Jardin des Tuileries, faites une halte chez Colette. Le célèbre concept-store parisien présente une exposition de l’artiste et photographe Hassan Hajjaj qui mérite le détour.

Artiste marocain installé à Londres depuis son adolescence, il a à cœur de réaliser des portraits des personnes qui ont croisé son chemin et avec lesquels il a partagé un moment de vie. Ces portraits aux couleurs éclatantes font la synthèse entre une photographie de mode et l’héritage de la photographie de studio d’artistes africains comme Malick Sidibé et Seydou Keïta (dont l’exposition se tient jusqu’au 11 juillet au Grand Palais). Il mêle savamment tradition et customisation, populaire et luxe. Le style et la pose des modèles sont à la fois simples et provocateurs. Hassan part du style de ses modèles puis ajoute des accessoires et on a finalement l’impression d’assister au shooting ! Chaque portrait possède son propre cadre coloré réalisé en pneu de moto peint sur bois qui ajoute une force visuelle supplémentaire à ces photos.

Chaque photo retranscrit les différentes cultures dans lesquels il a baigné : né au Maroc en 1961, il immigre à Londres avec sa famille à 14 ans et évolue dans cette capitale multiculturelle où les univers de la musique et de la mode ne cessent de s’entrelacer. Il lancera d’ailleurs sa propre marque, R.A.P, en 1984.

Sont également exposées des jarres céramiques qui mêlent le visage de femmes voilées dont le voile se pare d’imprimés comme le fameux monogramme de Louis Vuitton ou les étoiles du drapeau américain. Mais puisque l’exposition a lieu chez Colette, est aussi mise en vente une série de bombers, « The Gnawa Bombs » d’Amine Bendriouich dont l’intérieur – réversible – comporte une photo d’Hassan Hajjaj.

On ressort de là avec une furieuse envie d’acheter une des œuvres même si on n’a pas trop le budget pour (pour 450 € et 20 000€) et surtout avec la certitude d’avoir découvert un grand artiste dont le travail est malheureusement peu exposé en France. Ses œuvres font, entre autre, partie des collections permanentes du Brooklyn Museum à New York et du Victoria and Albert Museum à Londres. D’ailleurs, si vous vous rendez à Londres cet été, il est exposé au sein de 2 expositions qui se tiennent au Camden Art Center et à la Photographer’s Gallery.

Son instagram

Expo Stylin’ by Hassan Hajjaj. Chez Colette, 213 Rue Saint Honoré, 75001 Paris. Du 4 juillet au 27 août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *