CULTURE, LITTÉRATURE
Leave a comment

LA CHRONIQUE DE COLIN // DAVID GROSSMAN

David Grossman
Ecrivain

Depuis « Une femme fuyant l’annonce » j’ai découvert cet écrivain israélien mais surtout un homme plein d’humanité.

Dans ce roman, Ora ; dont le fils est engagé dans la guerre au Liban, part faire une randonnée sans moyen de communication, car elle ne veut pas attendre l’éventuelle annonce de la mort de son fils. « Tant que je ne le sais pas, il est toujours vivant »

Pendant l’écriture de ce roman, le fils de David Grossman est tué au cours de cette même guerre du Liban.

Il en résulte un livre-poème « Tombé hors du temps » qui me bouleverse à chaque fois que je le feuillette.

Dans son dernier ouvrage »Un cheval entre dans un bar » le comique Dovalé, raconte sur scène sa vie entre vérité et fiction, entre inconscient et souvenirs et nous laisse abasourdit devant l’immense talent de Grossman.

Une femme fuyant l’annonce
Tombé hors du temps
Un cheval entre dans un bar

Editions du Seuil

Colin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *