PORTRAITS
Leave a comment

LE J’AIME / J’AIME PAS DE NELSON – CHRONIQUEUSE MUSIC

J A I M E

le matin, le café allongé, les concerts, marcher sur les petits piques du métro sur le quai devant la rame, le vrai coca-cola, prendre des bains, les renards, la mousse dans la fôret, la burrata, les ratons-laveurs, les manteaux, charlotte gainsbourg à tous les âges, les copains, la ville de Sète dans le sud de la france, voyager, Hayao Miyazaki, le noir, le bleu marine, la bouffe asiatique, le gris et le vert bouteille, quand il fait beau et qu’il pleut d’un coup, ma famille, les spéculoos, l’odeur de la lessive, faire la vaisselle, Bruce Springsteen, Etienne Daho, Shakira, The Dandy Warhols et Hot Chip, Paris, les loups, l’encre de chine, ranger les courses dans le frigo, mon enfance, les fruits de la passion, les terrains vagues, les années 90’s, le mot « wesh », les filles et le bon bourgogne.

J A I M E P A S

Les espadrilles, les brunchs, qu’on mette le capuchon du stylo sur l’autre bout quand on écrit, les gens qui se plaignent, être en retard, prendre l’autocar, la coriandre, que tout devienne sans gluten, la jalousie, les gens, la glace, le laisser-aller, les prises de sang, les années 70, la profusion de nourriture, Zaz, le Burger King, le sport, les gens qui disent « avec ceci? », quand les filles mettent trop de maquillage, les baskets à talons, le violet, les hot-dogs, la vulgarité, le pain mouillé, les gens qui te parlent comme si tu avais élevé les cochons avec, le whisky, les maths, l’étroitesse d’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *