FOOD
Leave a comment

NANCHANG // L’AUTHENTIQUE CANTINE CHINOISE

Paris, 143 rue de Charonne, dans le 11ème arrondissement.
Juste avant d’entrer dans la portion la plus animée de cette artère bien connue des festoyeurs, discrètement aligné aux autres enseignes le long du trottoir, se trouve LE resto des puristes amateurs de cuisine chinoise. Pas de terrasse mais en ce moment, quand la température le permet, la salle est ouverte sur la chaussée.
Je vous l’accorde, on a connu plus belle vue. Cependant vous l’aurez compris, le véritable kiffe de cette adresse est ailleurs.

La cuisine se veut familiale, comme à la maison, sans chichi comme on dit. Nappes en papier, gourde en guise de carafe et paquet de mouchoirs faisant office de serviettes de table.
Ne soyez pas effrayés, bien au contraire. Sur fond de C-pop, les innombrables portraits de Mao qui ornent les murs côtoient la multitude de Polaroid pris par le staff au hasard des soirées. On frise le dépaysement intégral.

Mais venons-en au plus important : le goût !
Véritable cantine typique, ici aucun air de déjà-goûté, Nanchang nous propose de vraies saveurs inédites.
Je n’ai jamais eu l’occasion de tout goûter, mais la carte n’étant malheureusement pas des plus explicites pour les non-initiés, je vais vous donner là une sélection précise de mets à déguster sans AUCUNE hésitation.

Pour 2 c’est parfait :
Racine de lotus – 4,80€
Bœuf tranché – 5,80€
Choux blanc sauté à l’ail – 7,90€
Brochettes d’Agneau – 1€ l’unité
Les brochettes de légumes (mes préférées : choux fleur et haricots verts) – 1,20 et 1,50€ l’unité
Allez, pour tester une fois dans sa vie…le pénis de bœuf – 1,90€
Pour accompagner – Tsingtao, grande ou petite

Nanchang va vous faire voyager. Et c’est une promesse.

Quelques conseils complémentaires :
Ouvert à partir de 18h, sur place ou à emporter. Pour ne pas faire le pied de grue devant : arriver avant 20h30 ou après 21h30.
À la question : « épicé ou pas épicé ? », répondre « pas ! ». Vous constaterez sans mal que les plats sont déjà relevés juste ce qu’il faut.
Le mieux, commander plusieurs petits plats à partager.
Vous ne le trouverez pas ici. Le nem est une spécialité vietnamienne, pas chinoise.
Aimer l’ail et le cumin, c’est mieux.
Pas de gâchis : Doggy bag méga ok.
…Aventuriers, se méfier des grillades « saucisse » qui sont en fait des Knacki.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *