FASHION, PORTRAITS
comments 2

RENCONTRE AVEC LA JEUNE MARQUE DE MAILLES : HASPEN

Nous avons découvert la marque de maille Haspen à l’Atelier Meraki. C’est assez simple, j’avais repéré une fille avec un super beau pull, c’était donc Adeline avec un pull de sa propre marque. Je suis assez exigeante en matière de pull, je préfère en avoir peu mais de très beaux, tout doux, bien coupés et qui durent longtemps. Un pull, c’est comme un meilleur ami, on doit avoir envie de le retrouver tous les matins. Et Haspen c’est ça !
C’est aussi une affaire familiale. Adeline et Lorraine sont soeurs et se partagent les tâches de leur petite entreprise. Le genre d’histoire que j’adore !

RENCONTRE

Qui êtes vous ?
Nous sommes deux sœurs, Adeline et Lorraine, qui ont décidé de réunir leurs compétences et expériences pour proposer une ligne de pulls/ gilets en maille qui sort de l’ordinaire.
Je suis styliste et j’ai reçu ma formation en style et design textile à LISAA Paris. Quant à Lorraine, elle apporte sa formation en entrepreneuriat dans la gestion globale de la société.

Comment vous est venue l’envie de monter une marque ensemble ?
L’idée m’est venue à la fin de mon stage de fin d’études chez Sézane. Tout semblait à portée de main. J’ai eu envie moi aussi de me lancer dans cette aventure. L’idée des pulls est arrivée naturellement car je trouvais qu’il était mission impossible de trouver des modèles colorés, graphiques, de bonne qualité à un prix juste. Le projet a commencé à prendre forme mais consciente qu’il me manquait des compétences dans toute la partie gestion de société, j’ai décidé de proposer à ma soeur Lorraine de se lancer dans l’aventure avec moi. Elle a tout de suite adoré l’idée et nous avons officiellement lancé Haspen en janvier 2015.

Pourquoi se spécialiser dans la maille ?
Comme je le disais précédemment je ne trouvais pas mon bonheur sur le marché. Je trouve que la maille n’est pas assez développée. Et pourtant il existe un panel énorme de façons de travailler la maille. C’est un choix de fils, de matières, de points qui rend cette spécialité très variée avec des rendus très différents. Nous découvrons et apprenons à chaque nouvelle collection des différentes techniques. Le choix des couleurs et les dessins nous permettent ensuite d’élargir la variété de nos pièces.

Quelles sont vos inspirations pour vos collections ?
Je m’inspire beaucoup de la nature, de ses reliefs, de ses couleurs. Je suis attirée également par les motifs ethniques que je trouve graphiques, forts et dont la maille est un support idéal.

Qui vous fait vos photos de Look Book ?

Pour cette collection SS16, nous avons choisi de travailler avec la photographe Alix de Beer, très connue actuellement sur Instagram pour ses innombrables portraits de toutes les blogueuses modes du moment.
Haspen n’étant vendu qu’en ligne, nos photos doivent être irréprochables car c’est notre « unique » vitrine. C’est pour cette raison que nous faisons toujours des photos en extérieur dans des lieux atypiques et forts. Une véritable ligne directrice s’est créée, celle de la roche. Sur des rochers d’une crique à la Baule pour SS15, sur les roches de la forêt de Fontainebleau pour FW15, et enfin sur de la roche ocre du sud de la France pour SS16. Un prochain shooting FW16 se prépare bientôt sur une nouvelle roche… mais on en vous en dit pas plus.

Vous pouvez décrire en 3 mots votre dernière collection ?

Graphique, colorée, confortable.

Quelle est la chose que vous préférez faire dans votre travail ? Vous avez des rôles bien définis toutes les 2 dans la boîte ?
Nous avons effectivement des rôles bien définis. Nous sommes très complémentaires et en même temps nous pouvons travailler ensemble sur certains sujets.
Ce que je préfère faire, sans hésitation c’est la partie création. Trouver une gamme de couleur, passer des heures sur Pinterest pour s’inspirer, dessiner les motifs, choisir les types de tricots, les fils…
Lorraine aime apprendre de nouvelles choses. Les sujets sont extrêmement variés et la découverte de nouveaux domaines est super excitante, comme par exemple la gestion du site internet , qui était un domaine totalement inconnu pour nous il y a un an.

Quelle est la chose que vous n’aimez pas faire dans votre travail ?

Nous sommes super épanouies dans notre travail. Mais sans aucun doute le transport des valises pleines, portants,cintres, miroirs etc… lors de ventes éphémères à des endroits divers.

Le fait de travailler ensemble et d’être soeurs est-il vécu par vous comme un avantage ou un inconvénient ?
Clairement un avantage; nous sommes complémentaires sur la plupart des sujets et en même temps nous échangeons sur tout. D’un point de vue humain, nous avons des caractères très différents mais on a toujours vécu ensemble, donc nous connaissons nos fonctionnements mutuels. Et dans les coups durs il y en a toujours une pour remonter le morale de l’autre. C’est la force d’être à deux.

Vous disputez vous souvent ?
Nous nous sommes pas encore disputées (pour Haspen !) Même si forcement, certains côtés peuvent être agaçants parfois chez l’autre, on est trop contentes de ce projet pour prendre le risque de tout gâcher. Donc on fait attention, afin de toujours faire perdurer cette entente.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?
Au même endroit avec une plus grande équipe et de nouveaux challenges.

C’est quoi votre drogue ?
Nos pulls que nous portons au quotidien!

Vous avez une devise ?
On n’a pas vraiment de devise mais plus un état d’esprit, c’est d’être positive, surtout ne pas baisser les bras et penser que le travail finit toujours par payer.

Leur site, leur Facebook, leur Instagram

2 Comments

  1. Maïe Lorieux says

    J’ai adoré l’ interview des deux soeurs. et ensuite,les couleurs des photos puis quelques photos de pulls…assez pour vous donner envie d’aller plus loin. Merci

  2. alain Lorieux says

    Bravo les deux soeurs ; c’est tres beau et c’est sur que vous allez perfer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *