PORTRAITS
Leave a comment

UNE PHOTOGRAPHE ET SA MUSE // INTERVIEW CROISÉE DE LUCIE SASSIAT ET FLORE BONAVENTURA

C’est l’histoire d’une rencontre.
Lucie débarque de Vannes à Paris en 2005 avec deux atouts , celui d’être pleine de vie et jeune apprentie photographe.
Flore, la solitaire, a grandit à Meudon et très vite elle délaisse les bancs de l’école pour rentrer dans l’école de théâtre Eva Saint Paul. Comédienne reconnue, elle cache sa timidité derrière ses personnages.

Quand elles se sont rencontrées, elles se sont d’abord toisées et défiées comme des animaux sauvages, mais c’est Flore qui fit le premier pas en demandant à Lucie de la photographier pour un casting, qu’elle n’eut pas d’ailleurs.
L’essentiel de leur histoire est né autour d’un appareil photo, mais aussi d’un verre de vin.
Depuis 6 ans, au fil des séances photos et des soirées entre amies, une relation unique est née : celle d’une photographe et de sa muse.
C’est un lien comme il n’en existe plus beaucoup, où le respect, l’admiration et l’envie sont les moteurs.
Elles s’entraident quand l’une tombe, elles se disent tout, se pardonnent tout.
Leur travail évolue au même rythme que l’autre, l’assurance est arrivée, les boulots payés avec.

Le point culminant de leur collaboration fut lors de la création du projet « Itinéraire d’un enfant fantôme ». Elles se sont enfermées dans une maison à la campagne avec une équipe pendant une semaine et elles ont travaillé sans relâche, mêlant video, photos et musique…
Sans se parler elles se sont comprises.

J’aimais leur travail respectif avant de les rencontrer et maintenant je ne peux m’empêcher de les imaginer travailler, grandir et vieillir ensemble. Rencontre.

Quelle est ta chanson ?
Lucie. Ne me quitte pas … Mais non le Chanteur de Daniel Balavoine !
Flore. Gare de Lyon de Barbara

Quel est ton film ?
L. « Only lovers left alive » de Jim Jarmush en ce moment.
F. « Jeux interdits » de René Clément

Quelle est votre pièce ?
L. « Les larmes amères » de Petra Van Kant sur lequel je suis en train de travailler en ce moment.
F. « Antigone » de Jean Anouilh
L. Ah j’adore cette pièce !

Quel est votre créateur ?
Euh… on est pas très mode en fait.

Quel est votre lieu ?
L. Mon lit !
F. Ma baignoire
L. : T’as pas de baignoire ! Eclats de rire général.
F. Non, ma maison en Bretagne, la maison de ma grand-mère que je rêve de racheter plus tard…

Ta drogue ?
L/F. Le vin rouge !!!

Votre devise ?
L. Memento Mori (ndlr : souviens-toi que tu vas mourir)
F. D’avoir confiance en mes anges. Car j’ai des anges avec moi et je crois au destin.

Vos projets ?
L. Partir à New York.
F. Je rentre en tournage bientôt. Passer mon permis et prendre des cours d’anglais.
Et comme le dit le message que Flore a laissé au rouge à lèvres sur le miroir de Lucie un matin : « Fire walks with me & you « . C’est vrai, le feu brûle en elles. Mais aussi entre elles.

MUSE & DEMESURES par Lucie Sassiat

Make-up : Aurélie Cailly
Stylisme : Anaïs Dautais Warmel
Merci à Alfred Rambaud pour son bel atelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *